Comment créer une entreprise en France ?

comment créer son entreprise

La France, et en particulier sa capitale, Paris, est un lieu célèbre, représentant une des destinations touristiques préférées de beaucoup.

La France est également l’un des pays les plus appréciés au monde dans des secteurs tels que la mode, la cuisine ou le parfum. Il n’est donc pas surprenant que le fait d’avoir un bureau dans le pays vous fasse gagner considérablement en visibilité internationale.

En outre, le pays présente une série d’avantages au moment de la création d’une entreprise, parmi lesquels nous pouvons souligner la relative facilité des processus bureaucratiques à suivre par rapport aux autres pays européens, les différentes formes juridiques à choisir pour mieux s’adapter à votre idée d’entreprise, l’atmosphère entrepreneuriale de la capitale, le nombre d’options de financement disponibles, la facilité suffisante pour trouver des travailleurs qualifiés et compétents, ainsi que le fait qu’il s’agit d’une des puissances économiques de l’Europe.

Cela dit, il convient de souligner que la création d’une société n’est pas une décision à prendre à la légère car, en théorie, elle devrait être un projet à long terme. Il est donc important de connaître les étapes à suivre pour créer une entreprise dans le pays et pour démarrer de la bonne façon.

L’idée de départ

Votre idée peut être complètement nouvelle ou exister sur le marché mais, dans les deux cas, vous devez la rendre différente et innovante pour attirer l’attention des consommateurs sur votre entreprise. Par conséquent, vous devrez faire une étude de marché pour examiner si elle sera acceptée par votre public potentiel, quelles mesures, le cas échéant, vos concurrents prennent pour attirer des clients, dans quelle mesure vous pouvez être compétitif, etc.

Une fois que vous avez votre idée, l’une des premières choses que vous pouvez faire est de la protéger. Vous pouvez, par exemple, penser au nom de votre entreprise (et vous assurer qu’il n’est pas enregistré) et une fois trouvé, acquérir le nom de domaine sur Internet s’il est disponible.

Créer un Business Plan

Pour démarrer votre entreprise, vous devrez réfléchir à la manière de développer votre activité et rassembler toutes vos idées dans un plan d’affaires, qui non seulement vous sera utile, mais qui vous permettra également de le présenter (et la plupart du temps d’être sollicité) aux actionnaires et aux investisseurs dans le futur.

De façon générale, votre business plan devrait comprendre les éléments suivants

  • L’analyse de marché mentionnée ci-dessus identifiant la concurrence, le degré d’acceptation possible, etc.
  • Les objectifs à long, moyen et court terme de la société.
  • Les clients cibles de votre entreprise.
  • Le budget nécessaire à votre entreprise et une estimation du temps nécessaire pour générer des profits.
  • La stratégie de fidélisation des clients à suivre.

Après avoir rédigé le business plan, vous pouvez le présenter à des investisseurs privés tels que des banques, demander des aides publiques (en France, il existe des fonds pour l’innovation, la création ou la reprise d’entreprises) ou créer une campagne de financement collective.

Faites une étude de marché

Pour en savoir plus sur le marché français, vous pouvez accéder au site de l’INSEE, qui a pour mission de collecter, d’analyser et de transmettre des informations sur l’économie et la société françaises.

L’Institut national de la statistique et des études économiques est une direction générale du ministère de l’Économie et des Finances. L’Insee agit en toute indépendance professionnelle.

Choisir une forme juridique

Après avoir analysé les facteurs relatifs aux prévisions de croissance de votre entreprise, le nombre de membres qui peuvent en faire partie, la possibilité ou non d’avoir une participation externe, le capital que vous êtes prêt à investir dans l’entreprise… il est temps de choisir la forme juridique de votre entreprise. En France, il existe plus de 15 types de formes juridiques, ce qui rend la décision plus difficile.

Les trois types de formes juridiques sont :

  • Entreprise individuelle : un seul partenaire, pas de patrimoine séparé de la personne.
  • Entreprise individuelle : un seul associé, sa responsabilité est limitée à la société.
  • Société à plusieurs associés : société à plusieurs associés, la société peut être à responsabilité limitée, anonyme, par actions simplifiées, ou à nom collectif.

Le type de société le plus populaire est la SARL (société à responsabilité limitée) ; la SAS (société par actions simplifiée) ; et la filiale, pour étendre une activité déjà existante en France.

À ce moment, vous devrez également créer des statuts de société écrits qui serviront de base juridique pour la constitution de votre entreprise.

De plus, selon la forme juridique choisie, vous devrez établir le capital initial à investir dans votre société, qui en France peut commencer à partir de 1 Euro selon la forme juridique.

Où établir son siège social ?

L’étape suivante consiste à choisir le lieu du siège social de la société. En France, il y a trois possibilités :

  • Utilisez une adresse personnelle tant que vous en avez une dans le pays.
  • Acheter ou louer des locaux en France, ce que vous devez prendre en compte dans votre budget lorsque vous recherchez des investisseurs.
  • Utilisez les services de domiciliation d’un centre d’affaires qui vous fournit une adresse prestigieuse même s’il n’est pas établi dans le pays.

Faites attention à votre adresse professionnelle, car elle sera la première chose que vos clients verront.

Les formalités d’enregistrement de votre société

Une fois que l’entreprise que vous avez conçue prend forme, vous devrez créer un dossier afin d’enregistrer votre société et ainsi opérer légalement et faire connaître son existence. Ce dossier doit comprendre :

  • Le nom de la société.
  • La forme juridique.
  • Les statuts de la société signés par tous les membres.
  • Le montant du capital pour sa constitution.

Aux statuts signés par tous les membres, il faut ajouter

  • Les formulaires requis (« formulaires cerfa ») dûment remplis.
  • Une copie de l’avis légal, qui est une publication obligatoire qui indique la création de l’entreprise dans un journal qui offre ce service.
  • Une copie de la carte d’identité du directeur.
  • Un contrat de domiciliation.

Une fois que vous avez tous les documents nécessaires, vous devez vous inscrire auprès du Centre de Formalités des Entreprises correspondant au siège social de votre entreprise. Dans la plupart des cas, vous pouvez effectuer ce processus par voie électronique, après quoi vous recevrez votre numéro SIREN ou SIRET, qui est l’équivalent français du numéro d’identification fiscale (NIF).

Si vous n’êtes pas tout à fait sûr des modalités d’obtention de votre documentation et que vous avez besoin de conseils pour prendre des décisions juridiques, n’hésitez pas à contacter un professionnel qui connaît la réglementation française.

Démarrez votre activité professionnelle

Lorsque votre société est enregistrée auprès du Tribunal de Commerce, elle obtient le numéro dit  » K-bis « , qui lui permet d’exercer légalement une activité professionnelle en France.