Pourquoi a-t-on mal à la gorge ?

Lorsque nous avons mal à la gorge, nous avons tendance à penser qu’il s’agit d’une angine bactérienne et nous sommes parfois tentés de prendre des antibiotiques. C’est un réflexe dont il faut se défaire, car les maux de gorge peuvent être un des symptômes liés à une autre pathologie. Vous devez savoir quelle est l’origine de votre mal de gorge pour savoir ce dont vous avez besoin pour guérir et vous soulager. Voici les raisons qui peuvent expliquer un mal de gorge.

Mal de gorge : une infection virale

L’infection virale comme la grippe ou le rhume peut être à l’origine d’un mal de gorge. Il peut même s’agir d’une pharyngite ou d’une rhino-pharyngite virale si la toux se manifeste au bout de quelques jours. Cette maladie est souvent accompagnée d’une obstruction nasale, d’éternuements et d’une fièvre modérée de 38 à 39°.

Une infection virale est donc due à un virus. Si vous en avez contracté une, vous sentez sûrement que votre gorge est irritée et vous avez peut-être du mal à avaler des aliments solides. Dans ce cas, vous avez besoin de médicaments antipyrétiques pour faire baisser la fièvre. Il existe également des antalgiques pour atténuer la douleur. En général, on ne traite pas une angine virale. Il faut laisser le corps la combattre seul en renforçant juste votre immunité et en vous reposant au maximum.

Si vous avez la gorge irritée, consultez votre médecin avant de prendre des médicaments. Il est vrai que nous avons parfois tendance à recourir à des remèdes naturels pour soulager ces maux de gorge, mais vous devez être prudent sur ce point. Même si tout le monde témoigne de l’efficacité de tel ou tel remède, il est préférable d’avoir l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien. La plupart des médicaments nécessitent une ordonnance médicale qui prescrit clairement les doses à prendre et la durée du traitement.

Les allergies et l’air sec, à l’origine du mal de gorge

Le mal de gorge peut aussi être causé par une allergie à l’air sec. Il se manifeste quand l’environnement est très sec ou quand votre climatisation est mal réglée par exemple. Dans ce cas, le mal de gorge est associé à une congestion nasale provoquée par l’allergie. Vous êtes alors obligé de respirer par la bouche qui ne dispose pas d’un « filtre » comme les poils du nez. Elle s’assèche donc rapidement.

Si vous êtes obligé de respirer par la bouche, vous commencez généralement à sentir une irritation au niveau de la gorge. À force de respirer par la bouche, une grande partie des particules indésirables ne sont pas filtrées et atteignent rapidement les parties sensibles de votre gorge. La sécheresse et l’irritation provoquent ainsi un mal de gorge, surtout si vous êtes exposé pendant une période prolongée à un environnement sec. L’inflammation des tissus s’installe au niveau de votre gorge, provoquant d’abord un inconfort. L’excédent de mucus dans les sinus gagne ensuite l’arrière de la gorge et provoque alors le mal de gorge.

Faites toujours attention à la prise de médicaments, ils doivent être prescrits par le médecin, avec la dose exacte et la durée du traitement. Ces symptômes peuvent être apaisés par la prise de remèdes naturels. On connaît tous quelques astuces de grands-mères pour soulager certains maux de gorge : le gargarisme, le fameux thé auquel on ajoute une touche de miel, etc.

Une infection bactérienne

Il n’y a pas que les angines virales et les allergies qui provoquent un mal de gorge. Il peut être le symptôme d’une infection bactérienne. Les bactéries responsables de ces maux de gorge sont souvent les streptocoques (A, B ou C). L’infection de la gorge se traduit alors par des douleurs sévères pendant la déglutition d’un liquide ou d’un solide. Les amygdales sont rouges et gonflées. Elles peuvent presque se toucher lorsqu’on regarde au fond de votre bouche. On peut parfois constater la présence d’un ganglion au niveau du cou.

Pour savoir si votre angine est d’origine virale ou bactérienne, seul un test peut le confirmer. Si les angines bactériennes ne sont pas bien traitées, un abcès amygdalien peut évoluer au niveau des amygdales déjà gonflées. Ces symptômes s’accompagnent généralement de fièvre. La présence de cette fièvre indique la complication de la maladie et donne l’alerte pour consulter sans tarder un médecin.

Il faut faire attention, car les infections bactériennes au streptocoque A peuvent affecter plusieurs parties de l’organisme : reins, cœur, articulations.

Normalement, le traitement d’un mal de gorge d’origine bactérienne se base sur la prise d’antalgiques et d’antibiotiques, toujours sur prescription médicale.