Soda Diététique Et Gain de Poids – La Façon Surprenante que les Édulcorants Artificiels vous Font Grossir

Les sodas diètes font partie de vos ennemies

Des millions de personnes boivent du Coca Light, du Pepsi Light et d’autres sodas « zéro calorie ».  La plupart d’entre eux pensent probablement qu’ils font, sinon un choix sain, du moins un choix plus sain, et qu’ils sont plus susceptibles de perdre du poids en buvant un produit dont le titre est « régime ».

Notre partenaire www.cryotherapie.org vous explique pourquoi la consommation de boissons gazeuses diététiques est en fait plus susceptible de vous faire prendre du poids que de le perdre et peut aussi augmenter considérablement votre risque de diabète, une maladie qui atteint maintenant des proportions épidémiques dans les sociétés occidentales.

Études de gain de poids

Des chercheurs ont constaté, au cours des 25 dernières années, que plus une personne buvait en moyenne de sodas light, plus elle était susceptible de devenir obèse ou en surpoids.

Voici deux citations intéressantes tirées de leur recherche : « …peu importe si les gens buvaient des boissons gazeuses régulières ou des boissons gazeuses diètes : la consommation de sodas de toutes sortes semblait augmenter le risque de prise de poids. En fait, la consommation de boissons gazeuses diététiques semblait être beaucoup plus étroitement liée à l’incidence de l’embonpoint ou de l’obésité ». Et « …en moyenne, pour chaque boisson gazeuse diète que nos participants buvaient par jour, ils étaient 65% plus susceptibles de souffrir d’embonpoint au cours des sept à huit prochaines années, et 41% plus susceptibles de devenir obèses ».

Comment quelque chose qui nous est vendu comme boisson amaigrissante sans calories peut nous faire grossir ? Il s’avère que les calories d’un soda individuel ne sont pas aussi importantes que la puissante capacité des édulcorants artificiels à provoquer la faim.

Comment le soda diète vous donne faim

Une autre recherche réalisée en 2012, sur le traitement modifié du goût sucré dans le cerveau des buveurs de boissons gazeuses diètes a révélé que « la consommation de boissons sucrées artificielles a été liée à l’obésité ». Cela est « associée à une altération de la fonction énergétique » et « à des modifications dans le traitement de récompense du goût sucré chez les personnes qui consomment régulièrement des boissons diètes à base de soda ».

Pour décomposer le langage scientifique : vous buvez du soda light, mais contrairement à d’autres types de boissons sucrées, comme les jus fraîchement préparés, il ne vous satisfait pas… Votre corps sait qu’il y a de la non nutrition et il stimule la faim pour obtenir ce dont il a besoin. Cet effet signifie que vous finissez par manger et boire beaucoup plus de calories et cela s’aggrave.

Un article sur les boissons sucrées artificielles dit que « la sur-stimulation des récepteurs du sucre par la consommation fréquente d’édulcorants hyper intensifs peut faire en sorte que les préférences gustatives restent dans un état infantile ou qu’elles y reviennent, essentiellement, en buvant des boissons artificiellement sucrées avec leur goût sucré intense, mais sans aucune valeur nutritive, nous pourrions ramener notre sens du goût à un état enfantin où nous préférons fortement les aliments et boissons sucrés aux saveurs plus complexes d’aliments plus sains »

Risque de diabète

Il est bien connu que les personnes qui mangent et boivent beaucoup de sucre courent un risque beaucoup plus élevé de développer le diabète. Une nouvelle étude de 2013, « Boissons diététiques associées à un risque accru de diabète de type II », a révélé une probabilité encore plus grande de diagnostic de diabète chez les femmes qui boivent des boissons gazeuses diètes que chez celles qui boivent des boissons gazeuses ordinaires chargées en sucre.

66 188 femmes ont été suivies pendant 14 ans, ce qui représente un échantillon de taille considérable. Les scientifiques ont découvert que même en tenant compte du risque déjà plus élevé de diabète chez les buveurs de boissons gazeuses, les femmes qui ne buvaient qu’un demi-litre de boissons gazeuses diètes par semaine avaient 15% plus de chances de développer un diabète.

Et les buveurs de boissons gazeuses à régime plus lourd, ayant plus de 1,5 litre par semaine (et nous connaissons probablement tous des gens qui boivent autant), avaient un risque stupéfiant 59% plus élevé que les buveurs de boissons gazeuses ordinaires, de développer une des pires maladies à avoir à vivre avec : le diabète de type II.

Arrêter de boire du soda

Les boissons gazeuses diètes provoquent l’appétit, ce qui vous donne encore plus faim. En raison de l’effet qu’il a sur votre sens du goût, vous êtes plus susceptibles d’opter pour la malbouffe transformée.

Comme par hasard,  ce sont les mêmes multinationales commercialisant ces boissons « diététiques » qui sont aussi celles qui approvisionnent  les rayons des supermarchés avec les aliments riches en glucides que vous achetez peu après en avoir bu. Un modèle d’affaires brillant. Pas si bon pour votre tour de taille et encore pire si vous vous retrouvez avec des injections d’insuline et une santé défaillante avec le diabète.

Beaucoup de gens veulent arrêter de boire du soda, à la fois les versions diète et régulière à base de sucre. Leur poids corporel, leur niveau d’énergie et leur état de santé général les en remercieraient certainement. Mais par où commencer si vous voulez vous débarrasser de cette dépendance ?

Prévoyez de remplacer le Coca-Cola, le Pepsi et d’autres boissons gazeuses nocives par quelque chose de très semblable à une boisson qui a bon goût et qui est en fait saine.